LOGICIEL Donation Accounting

QUI PEUT UTILISER LE LOGICIEL DONATION ACCOUNTING?

QUI PEUT UTILISER LE LOGICIEL DONATION ACCOUNTING?
.
Le comité d’église devrait voter (et NON le trésorier de décider seul) qui peut utiliser le logiciel (et avoir accès aux données financières globales).

Le comité d'église devrait aussi voter
les personnes désignées pour compter l’argent recueilli les sabbats matins.

Toute personne qui utilise le logiciel a FACILEMENT accès aux informations financières de l’ensemble des donateurs.  Or, les informations financières des membres d’églises (provenant des offrandes recueillies par l’église locale) SONT CONFIDENTIELLES.  Normalement, seuls le pasteur et le trésorier y ont accès, de par leurs fonctions.  D’autres personnes pourraient aussi y avoir accès (ex. : le premier ancien), mais seulement avec l’autorisation du comité d’église. 
 
Bien sûr, les personnes qui comptent l’argent chaque semaine y ont aussi accès, MAIS PARTIELLEMENT SEULEMENT : ils ne connaissent pas la somme totale annuelle des dons versés par chaque donateur, mais ils peuvent quand même voir ce que chacun donne à un moment donné.  En passant, il y a toujours moyen de compter l’argent SANS REGARDER QUI DONNE CET ARGENT, mais tu ne peux pas empêcher quelqu’un (qui compte l’argent d’une enveloppe) de regarder qui est le donateur.

Les DEUX GRAND PRINCIPES sont les suivants :
  1. À la page 118 du manuel d’église, version 2015, concernant la … « Confidentialité des relations avec les membres d’Église – Le trésorier ne doit jamais oublier que les relations qu’il entretient avec chaque membre d’Église sont soumises à une stricte confidentialité et qu’il ne doit jamais faire de commentaire sur la dîme rendue par des membres, sur leurs revenus ou sur tout sujet afférent, sauf dans le cadre de discussions avec d’autres personnes partageant sa responsabilité de trésorier. Tout manquement à ce principe peut avoir de graves conséquences. » 
  2. À la page 189, il est précisé que : « Le trésorier de l’Église locale travaille sous la direction du comité d’Église. Les trésoriers de chaque échelon (Église locale, fédération, union ou division/Conférence générale) ne fonctionnent pas de manière indépendante. Ils ne débloquent des fonds que sur décision des comités responsables ou sous leur autorité. »